Ardo

Corporate - Durabilité - LA PLANETE

Application du programme MIMOSA aux herbes aromatiques

Chaque culture au meilleur endroit et au moment idéal

Pour chaque culture, nous prévoyons le meilleur endroit et le meilleur moment pour cultiver, en tenant compte du climat, de la disponibilité des réserves en eau et de la situation géographique. Nous cultivons toutes nos herbes aromatiques en plein air et en plein champ. Chaque culture est planifiée de manière à coïncider avec la meilleure fenêtre météo pour la culture. Et au cas où le temps n’apporterait pas les conditions prévues, nous répartissons le risque en cultivant dans plusieurs régions différentes.

Notre usine de La Garde-Adhémar, en Provence (FR), est spécialisée dans les herbes aromatiques méditerranéennes : thym, romarin, fenouil, coriandre et basilic ; tandis que sur notre site de Le Moustoir en Bretagne (FR), nous nous consacrons à la culture de ciboulette, de persil et de menthe. Quant à notre site d’Eye dans le Suffolk (UK), on y cultive une combinaison de toutes ces plantes.

Sélection de variétés

La plupart des herbes aromatiques annuelles et quelques herbacées vivaces peuvent être récoltées en plusieurs coupes pendant la saison. Il est important de toujours garder les cultures en bonne santé et les variétés résistantes aux maladies permettent d’y parvenir.

Investissement dans les connaissances et les technologies innovatrices

Nos techniques de culture évoluent en permanence. Pour le basilic, nous avons récemment élargi la distance entre les rangées de semis des graines. Ce nouvel espacement entre les rangées favorise la circulation de l’air entre les plantes. De la sorte, nous limitons le développement de maladies, laissons aux plantes suffisamment d’espace pour pouvoir se développer de manière optimale et facilitons le labourage mécanique. Nous avons investi dans des désherbeurs mécaniques inter-rangs de pointe, guidés par GPS et caméras, pour atteindre un niveau de désherbage de précision encore inimaginable il y a peu. Ce désherbage de précision permet de réduire l’utilisation d’herbicides, ainsi que le travail à la main.

L’utilisation de stimulants biologiques naturels s’est avérée très efficace dans le cadre du contrôle de maladies comme le mildiou. Ces substances naturelles améliorent la croissance saine de la plante et la rendent plus résistante aux maladies.


Utilisation intelligente et recyclage de l'eau

L’eau est une ressource précieuse.

Les sites belges d’Ardooie et de Koolskamp optimisent le recyclage de l’eau. Sur certains sites, nous recueillons l’eau de pluie des toits de l’usine et la stockons dans des réservoirs. Une fois traitée, cette eau est utilisée non seulement pour le nettoyage des usines, mais également pour le refroidissement des condensateurs.
L’eau potable nécessaire au blanchiment est recueillie après l’opération et utilisée pour le prélavage des légumes frais. Elle est ensuite épurée dans une usine de traitement sur place et 50 % de l’eau est réutilisée pour le nettoyage de l’usine.

Dans la commune de Geer, les eaux usées retraitées issues du site Ardo sont pompées dans un marécage réservoir de 40 hectares. Ce réservoir est relié à un réseau d’irrigation pour approvisionner les cultivateurs locaux, qui peuvent utiliser une partie de l’eau pour l’irrigation de leurs cultures de légumes. La plupart de l’eau reste dans les marécages, et constitue l’habitat de plus de 200 espèces d’oiseaux. Ardo est propriétaire de la zone marécageuse et a changé la désignation d’occupation des sols, de terre agricole à réserve naturelle. Le projet de marécage est géré collectivement avec l’organisation de producteurs Apligeer et l’association de protection de la nature Natagora.


Transport durable

Ardo recherche en permanence des partenaires de transport et de logistique qui partagent sa philosophie en matière de développement durable. C’est pourquoi nous lançons et nous soutenons plusieurs projets durables avec des entreprises de transport dans le monde entier. En voici quelques exemples :


  • Réduction de la vitesse moyenne des camions à 80 km/h au lieu de 96 km/h, qui entraîne une diminution de 10 % de la consommation de diesel. Cela implique que la planification logistique d’Ardo tienne compte de cette réduction de vitesse dans le cadre de la programmation des différents itinéraires.
  • Ardo favorise les entreprises de transport qui utilisent des camions fonctionnant au GNC (gaz naturel comprimé) comme solution de remplacement aux carburants fossiles. Ces camions constituent un moyen de transport intelligent et abordable pour la distribution en centre-ville. Le gaz naturel offre de nombreux avantages par rapport aux produits pétroliers conventionnels, avec une réduction importante des émissions de CO2.
  • Ardo augmente son volume de transport maritime court. Plus de 50 % de l’ensemble du transport entrant et sortant au Portugal est assuré par bateau. Ce choix environnemental réduit les émissions de CO2 ainsi que le nombre de camions sur la route.
  • Ardo favorise les entreprises de transport qui utilisent des systèmes de refroidissement thermoélectrique sur les camions. Contrairement à un système de réfrigération mécanique, ces modules thermoélectriques ne génèrent pratiquement aucun bruit et réduisent les niveaux d’émission de CO2.
  • Dans le cadre du développement du système ERP d’Ardo, nous tenons compte de l’acheminement efficace des camions pour la logistique entrante et sortante, ce qui permet de réduire le nombre de camions sur la route.

Prix aux entreprises durables décerné à Ardo Ardooie

Ardo Ardooie a récemment reçu le prix ‘West-Flanders Charter Corporate Sustainability’ pour ses efforts et ses activités contribuant à la responsabilité sociale des entreprises. C’est la 13e année consécutive que le site d’Ardooie reçoit cette prestigieuse récompense.
L’année dernière, le site a été évalué et récompensé pour des actions dans 10 catégories : bonne gouvernance, engagement civique, communication et dialogue, pratiques commerciales respectueuses, gestion des risques, investissements durables, développement de produits et de services, gestion de chaîne d’approvisionnement, changement climatique et énergie, qualité de l’environnement et logistique et mobilité durables. Pendant ce temps, les plans du 14e cycle ont été faits et les résultats des premières actions sont en cours.

Haut de page
[general.mobile menu.close]