Ardo

Nouvelles des récoltes - Edition le 8 juin 2020 mardi 30 juin 2020

Unknown_1

Des conditions de culture difficiles.

Les changements climatiques ont un impact sur les cultures du nord au sud et de l’est à l’ouest...

 

Météo :
Avril et mai ont été les mois les plus secs jamais enregistrés en Europe du Nord. Les prévisions de l’Institut royal belge de météorologie publiées le 7 juin indiquaient que la sécheresse en Belgique devrait être la pire jamais enregistrée en juin.

Dans le sud de l’Europe, le mois de mai a été beaucoup plus chaud que la normale (3°C au-dessus de la normale) avec des pics dépassant les 35°C, ce qui est très anormal pour la saison, et de fortes pluies ont perturbé les plantations des cultures d’été. L’Europe de l’Est a également été confrontée à une météo très sèche et chaude.

Situation dans les champs :
Les conditions climatiques extrêmes des derniers mois et des dernières semaines ont créé un grand stress pour les cultures, avec un impact réel sur les rendements et la qualité. Malgré toutes les mesures prises par Ardo pour garder la nature sous contrôle (projets d’irrigation, sélection des variétés de semences et des champs, ...), le manque de pluie reste très préoccupant pour la culture et la récolte.

Dans la région ibérique, les cultures de pois et de fèves ont souffert de l’excès d’eau pendant l’hiver et ont de nouveau souffert de la chaleur pendant la récolte. Cela génère, pour les pois, un manque de volume.

La saison du brocoli a bien commencé, mais la deuxième partie de la saison a été assez pauvre en rendement et en qualité à cause de la chaleur. Le volume ou la matière première attendus ne seront pas atteints.

La production des cultures d’été comme les poivrons ou les tomates cerises sera affectée, en partie à cause d’un ensemencement trop tardif, mais l’impact est encore difficile à évaluer (il dépendra du temps qu’il fera en septembre).

Dans le sud-ouest de la France, le bon potential des cultures de fin avril a été détruit par les gros orages de début mai. Nous prévoyons une baisse de 35 % du rendement des pois, ainsi que quelques pertes pour les haricots verts et le maïs doux.

Dans nos régions de culture du Nord, le rendement des premiers champs de pois est faible comme prévu, et le reste de la campagne dépendra entièrement des précipitations des prochaines semaines. Les résultats d’autres cultures comme les épinards, les haricots verts ou le choufleur dépendent de la capacité des agriculteurs à irriguer. La production de fèves devrait également être faible.

Les rendements du chou-fleur de printemps seront décevants, en raison du manque de végétation des cultures. La germination des haricots verts, des carottes, des oignons, des panais et des épinards est ou a été très compliquée avec pour consequence des champs hétérogènes...

En Europe de l’Est, la culture des pois est actuellement catastrophique pour la Pologne et la Hongrie. Heureusement, nos agriculteurs peuvent irriguer en Autriche. La sécheresse pourrait avoir un impact sur la production de semences de legumes pour l’année prochaine...

Les épinards et les pois sont des produits clés, mais malheureusement, ils sont les plus sensibles aux conditions météorologiques défavorables. En effet, ils poussent sur de grandes surfaces et ont une saison de croissance courte. Afin de gérer ce risque, Ardo cultive ces produits dans différentes zones de culture dans toute l’Europe. Cela permet une répartition géographique du risque et des calendriers différents pour l’ensemencement et la récolte dans chaque région.

Herbes aromatiques :
La météo est très sèche au Royaume-Uni et en Bretagne. Les fermiers irriguent autant qu’ils le peuvent, mais il y aura un impact sur les rendements. Dans la région de la Drôme, les fortes pluies de mai ont détruit environ 40 % des champs de basilic et affecté les cultures de coriandre. Une chose est sûre, les prix de revient pour maintenir la qualité, le niveau de service et la disponibilité toute l’année augmente rapidement et se reflétera au niveau des ventes et des prix du marché de cette année.

 

* Situation le 8 juin 2020 – peut être modifiée à la date de réception de cette info

Retour à la page précédente
Haut de page
[general.mobile menu.close]