Ardo

Nouveau Président du Conseil d'Administration Ardo mardi 29 juin 2021

Jules_Noten_newsbericht_website3

Jules Noten succédera à Philippe Haspeslagh le 1er juillet 2021.

 

Comme annoncé à la fin de l'année dernière, Philippe Haspeslagh quitte le conseil d'administration d'Ardo à la fin de l'exercice financier d'Ardo. Il transmettra la présidence à partir du 1er juillet à Jules Noten, qui est administrateur externe chez Ardo depuis décembre 2020.

 

Le renouvellement de la composition du Conseil d'administration a déjà commencé l'année dernière avec la nomination de 3 nouveaux administrateurs externes. Ce changement de présidence est une étape suivante logique dans ce processus. Frederik Haspeslagh reprend le mandat de son père Philippe et sera le premier représentant de la 3ème génération Haspeslagh au Conseil d'Administration. Ainsi l'engagement continu de la famille envers l'entreprise est confirmé, y compris pour la prochaine génération.

 

Philippe Haspeslagh (71 ans) était président du conseil d'administration de Dujardin Foods depuis 1985 et du groupe Ardo depuis 2015. Il a joué un rôle très important dans la fusion entre Dujardin et Ardo. En tant que président d'Ardo, il a ouvert la voie au développement en Amérique du Nord avec l'acquisition d'Ardo VLM et a contribué à préparer les développements futurs de l'entreprise.

 

"Je regarde en arrière avec une grande satisfaction comment nous, d'abord avec mes frères, ensuite avec mes cousins, avons développé l'œuvre de nos parents avec un esprit d'entreprise familial et un professionnalisme croissant. Une équipe de gestion solide et un conseil d'administration avisé sont prêts à continuer d'écrire la belle histoire avec une nouvelle génération de Haspeslagh's. Je remercie tous les employés, anciens et actuels, pour leur engagement et leur contribution", déclare Philippe Haspeslagh.

 

Jules Noten a rejoint le conseil d'administration d'Ardo en décembre 2020. Il possède une vaste expérience dans diverses entreprises (familiales) internationales, dans le secteur alimentaire et au-delà, y compris dans son dernier rôle actif de PDG chez Vandemoortele.  Outre son poste actuel chez Ardo, Jules Noten a occupé divers postes de direction dans des entreprises telles que BPost, le Port d'Anvers, LRM et Sioen Industries.  

 

"Grâce à son expérience chez Unilever et dans les opérations de boulangerie surgelée de Vandemoortele, Jules est évidemment familier avec les défis que représentent la production et la vente de produits surgelés sous marque de distributeur aux détaillants, aux services alimentaires et à l'industrie. Chez Vandemoortele, il a obtenu des résultats remarquables en matière de clarification de l'orientation stratégique, de renforcement du marketing et de l'innovation, et d'amélioration des résultats. Jules a un fort engagement envers le développement durable et une passion pour l'innovation. Il est donc la bonne personne pour encadrer la direction avec les actionnaires familiaux et pour aider à conduire Ardo vers l'avenir", déclare Philippe Haspeslagh.

 

"C'est un honneur et un défi de reprendre le flambeau de Philippe et de contribuer au développement de l'une de nos plus belles entreprises familiales en Flandre. Des légumes et des fruits frais surgelés naturellement sains, avec une grande attention de développement durable du champ à l'assiette. Je suis convaincu que la combinaison de l'esprit d'entreprise de la famille Haspeslagh et du dynamisme de l'équipe de direction dirigée par Gabrielle Kalkwijk continuera à inspirer tous les employés pour développer Ardo avec succès. ", déclare Jules Noten.

 

L'exercice financier en cours se termine le 1er juillet - il est trop tôt pour faire des déclarations.  La situation actuelle du Covid-19 a laissé des traces, notamment dans le secteur de la restauration. Les augmentations actuelles des prix des matières premières et du transport par conteneurs ont également un impact, tout comme les conditions climatiques.

 

 "Ardo continue de se concentrer pour servir encore mieux nos clients ainsi que sur la réduction de la complexité et des coûts. L'accent n'est plus tant mis sur le chiffre d'affaires supplémentaire que sur la rentabilité. Nous poursuivons sur la voie du développement durable, soutenus par la passion intacte de la famille Haspeslagh à cet égard", déclare Gabrielle Kalkwijk, PDG.

Retour à la page précédente
Haut de page
[general.mobile menu.close]